»
Bienvenue sur le site des Grandes Orgues de la Basilique Notre-Dame de Mézières

Le projet :

Privilégier la musique de Jean Sébastien BACH sans copier un instrument historique.
Jouer Bach : L'orgue idéal pour jouer J.S. Bach n'a jamais existé, lui-même d'ailleurs n'a pas eu le privilège d'exercer son talent sur des orgues prestigieuses. Même si les grand instruments du nord l'ont beaucoup marqué dans sa jeunesse, ses écrits de conseiller artistique n'indiquent pas un penchant pour un style donné. Un tel génie musical se joue avec bonheur sur des instruments très différents. Le plus important pour faire revivre cette musique sacrée est la sensibilité de l'interprète.


Un orgue de terroir :


Un orgue doit s'intégrer dans le paysage et dans la culture du lieu : "Les Ardennes, zone frontalière, ont toujours vécu sous différentes influences artistiques. Cet orgue est une synthèse personnelle de ces différents courants français, flamands ou germaniques. Le tout a été pensé en fonction du rôle cultuel dévolu à l'orgue ... et du projet culturel présenté. Ainsi, à côté des mélanges typiquement français (Fond d'orgue, Plein-jeu, jeu de tierce, Grand Jeu), on trouvera des jeux de détail colorés (Sesquialtera, les Quintes, le Sifflet ...), des fonds variés (Quintaton, Gemshrnr, Salicional, ...) et une pédale complète de neuf jeux. D'autre part, les plein-jeux ont un plafond ascendant afin de privilégier la polyphonie. Tous ces éléments permettent d'enrichir la palette sonore et de l'instrument et d'élargir son répertoire".
Yves KOENIG - Maître facteur d'orgues


Caractéristiques techniques de l'instrument :

L'orgue se compose de 2 buffets sculptés en chêne massif : un petit buffet appelé "Positif de Dos" (dans le dos de l'organiste) et un grand buffet de face.

 
A l'intérieur :


- 2873 tuyaux (40 jeux répartis sur 3 claviers de 56 notes et un pédalier de 30 notes).

- Deux soufflets cunéiformes, avec une pression de 75 mm CE pour les claviers et 85 mm pour le pédalier.

- Les tractions mécaniques des jeux qui font la liaison entre les boutons de registres et les sommiers (tirants, tournants, sabres, registres en chêne, bras en acier forgé).


Dimensions :


Grand buffet : hauteur : 8,90 m - largeur : 5,10 m - Profondeur : 4,60 m La façade se compose de 4 tourelles et 5 plate-faces (avec 45 tuyaux). L'intérieur comporte 5 sommiers.
Petit buffet : façade de 47 tuyaux. L'intérieur comporte 2 sommiers.
Masse : 12 tonnes Abrégés, registres, tirants sont en chêne, rouleaux en épicéa, pilotes en cèdre ou laiton, vergettes en cèdre, écrous de réglage en cuir.
Tuyaux : alliage d'étain (75 %) et de plomb (25 %) appelé "étoffe"
Tuyaux de bois : épicéas.
Soufflerie : moto-ventilateur débitant 21m3/mn à une pression de 120 mm CE.
Construction de l'instrument : 10 mois en atelier après 2 mois d'étude technique.
Montage dans la Basilique : 3 semaines.
Harmonisation et l'accord : 3 semaines.